Peintures et photos miraculeuses



Il n'est pas de notre ressort de prendre ici position pour ou contre telle ou telle apparition, telle ou telle peinture ou photo miraculeuse. Nous en rendons simplement compte, parce que ces témoignages existent, et cadrent tout à fait avec le sujet de notre présente étude.
Comme d'usage en pareille circonstance, il semble donc important de préciser que conformément au Décret d'Urbain VIII, nous n'attribuons aux faits relatés sur cette page qu'une valeur de crédibilité strictement humaine, sans préjuger des décisions de l'Eglise en ce domaine.


Cette expression de Jésus, qui fut largement répandue autrefois, avant la guerre de 1914-1918, par le guérisseur parisien Saltzman, est due à un artiste hongrois du nom de Semiechen, qui a eu la possibilité de réaliser ce portrait à la suite d'une vision dont il fut gratifié.
Philippe Encausse, in "Le Maitre Philippe de Lyon", Editions Traditionnelles, 11° édition, 1990.
Le 63 Porta Angelica, à Rome, est la résidence officielle de l'archevêque Emmanuel Milingo. C'est ici qu'en août 1987 Jésus apparaît à une femme kenyanne, Anna Ali, aujourd'hui soeur de l'ordre de l'Union Pieuse des Soeurs de Jésus, le Bon Berger, un ordre fondé par l'archevêque Milingo. Jésus permit à Soeur Anna de prendre Sa photographie à plusieurs reprises, et au cours des révélations qui ont suivi, lui a donné les raisons pour lesquels Il se rendait visible aujourd'hui. A noter l'extrême ressemblance de cette photographie et de la peinture qui précède.
Lien vers "Soeur Anna Ali - A Divine Appeal"
Cette image du visage de Jésus de Nazareth est apparue miraculeusement pendant que l'on photographiait la remise d'un calice dans le tabernacle d'une église espagnole saccagée durant la guerre civile (1936-39).
Lien vers "Image de Jésus"
( sur le site de "La vraie vie en Dieu - Vassula Ryden" )
Cette image a une origine semblable à la précédente. Une femme de Mexico offrit un tabernacle à une nouvelle église. Pour en avoir un souvenir, elle le photographia. Après le développement du film apparut ce portrait. Le Padre Pio certifiait qu'il est la véritable Face de Jésus.
Au cours d'un pélerinage en Terre Sainte, en octobre 1982, Jackie Haas, originaire de Pensylvanie, prend avec un Instamatic Kodak de nombreux clichés. Parmi les photos développées se trouve ce portrait, qu'elle n'a pas pris elle-même. Après enquête approfondie, elle en vient à penser qu'il s'agit là d'un cadeau du Ciel, lui permettant de mieux faire connaître le Christ. Elle ne prétend pas que la photo soit miraculeuse, mais la paix qu'elle apporte à des milliers de gens est, dit-elle, "le miracle" qui en ressort.
Lien vers "Jésus mon Sauveur"
Jésus Miséricordieux
Reproduction du tableau peint en 1934 par Eugène Kazmierowski, sur les indications de Soeur Faustine Kowalska, à qui le Christ a demandé la réalisation de ce tableau : "Peins une image pareille à ce modèle et signe : "Jésus, j'ai confiance en toi". Je désire que cette image soit vénérée tout d'abord dans votre chapelle, puis dans le monde entier. Je promets à ceux qui la vénéreront qu'ils ne périront pas. Je leur promets dès ce monde la victoire sur l'ennemi, mais surtout à l'heure de la mort. Je les défendrai moi-même, comme ma gloire." (Journal de Soeur Faustine, 47)
L'histoire de ce tableau, et sa restauration en 2003 : en français, et en polonais - Le site sur Sainte Faustine Kowalska
Notre page sur la Miséricorde Divine et plus spécialement sur la Fête de la Miséricorde Divine demandée par Jésus à Sainte Faustine.
Image obtenue par les ingénieurs de la Nasa en 1978, à partir du Visage du Suaire de Turin.
Photo miraculeuse obtenue par Frère Elie des Apôtres de Dieu, en Italie, en 2002.
Beaucoup, voyant Frère Elie parler "seul", lui demandaient : "A qui parles-tu ? Que vois-tu ?" Frère Elie, las de ces demandes, en référa à Jésus. Celui-ci l'envoya photographier un mur blanc dans une église. Elie y prit 36 photos. Toutes sortirent blanches, à l'exception de cet unique cliché.

Il est possible d'obtenir des reproductions de cette photographie aux Editions du Parvis, en Suisse :
voir sur leur site internet, l'article FI1616 (3€ les 10).

Les amis de Frère Elie ont fait un site (avec son accord) pour permettre aux gens de trouver une informations de base sur sa mission et pouvoir envoyer des intentions de prière :
www.fra-elia.com
Cliquer sur les images pour voir les reproductions en grand format




 Retour à Visages du Christ
 Retour à la Page d'accueil