La dévotion au Sacré-Coeur de Jésus

Congrégations, Ordres et Instituts religieux
placés sous le patronage du Sacré-Coeur de Jésus





Nous présentons brièvement en ce chapitre ceux qui ont choisi de se placer sous le patronage du Cœur de Jésus.
Il faut remonter au XVII° siècle pour trouver la plus ancienne Congrégation à avoir fait ce choix, qui semble être celle du Sacré Cœur de Coutances, fondée en 1674 avec le concours des Eudistes, suivie de près par la Congrégation fondée à Ernemont en 1690, au diocèse de Rouen, par Mère Marie de Jésus et le baron d'Ernemont.
A la fin du XVIII° siècle, la dévotion au Sacré Cœur sera la grande dévotion des catholiques fidèles face à la Révolution, où l'image du Sacré Cœur servira de signe de ralliement aux paysans de l'Ouest soulevés pour défendre leur liberté religieuse. La tourmente révolutionnaire étant passée, le XIX° siècle verra la multiplication des Instituts religieux créés pour répondre aux besoins de l'Eglise, après la destruction des anciens Ordres. Innombrables seront alors ceux qui seront placés sous le patronage du Sacré Cœur, et l'on comptera jusqu'à 150 familles religieuses de droit pontifical placés sous sa protection.
De nos jours, nombre d'entre elles ont disparu, mais celles qui ont subsisté ou se sont reformées au début du siècle sont particulièrement actives, témoins la soixantaine de Congrégations ou Instituts présentés ci-après.


Familles religieuses masculines            Familles religieuses féminines

Familles religieuses féminines

Religieuses du Cœur de Jésus

Fondation : Institut de droit pontifical fondé en 1857 par Caroline Lioger, en religion Mère Marie-Véronique du Cœur de Jésus (1825-1883), aux Avenières (en Isère), sous le nom d'Institut des Victimes du Sacré-Cœur.
Objet : vie contemplative, centrée sur l'union au Christ dans son Mystère rédempteur.
Activités : office, adoration du Saint-Sacrement. Retraites particulières.
Adresse : 28 rue de Mainville - 91210 Draveil
Tél.: 01.69.03.72.35
Références bibliographiques :
Caroline Lioger, Mère Marie-Véronique, fondatrice des Victimes du Sacré-Cœur, in "Les Contemporains" n° 711, 1906.
P. A. Prévot, Vie de la Révérende Mère Marie-Véronique du Cœur de Jésus, Caroline Lioger, fondatrice et première Supérieure générale des Sœurs Victimes du Sacré-Cœur, 1903.

Retour en haut


Filles du Cœur de Jésus

Fondation : Congrégation fondée le 20 juin 1873 par Marie Deluil-Martiny, en religion Mère Marie de Jésus (1841-1884, béatifiée le 22 octobre 1989), à Berchem-lez-Anvers en Belgique.
Objet/Activités : adoration du Très Saint Sacrement, prière liturgique et personnelle, dans un esprit d'offrande et de réparation. Les religieuses du Cœur de Jésus ont repris la responsabilité de l'Association de la "Garde d'Honneur" (voir l'historique au chapitre associatif), aujourd'hui "Présence au Christ" relayée par la revue "Paray-le-Monial" éditée par le centre de Pèlerinage de Paray.
Effectif : en France, présence à Marseille, en la maison de campagne de la famille Deluil-Martiny transformée en monastère en 1880.
Adresse :
Maison généralice : Via dei Villini, 34 - 00161 Roma - Italie
En France : Monastère de la Servianne - 68 Traverse de la Servianne - 13012 Marseille
Tél.: 04.91.93.43.46

Retour en haut


Oblates du Cœur de Jésus

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1874 par Louise-Thérèse de Montaignac de Chauvence (1820-1885, béatifiée en 1990 par Jean-Paul II) à Montluçon, sous le nom de Pieuse Union des Oblates du Sacré-Cœur. L'approbation pontificale a été accordée en 1881.
Objet/Activités : éducation des jeunes, enseignement religieux, assistance aux jeunes travailleurs, dispensaires et foyers, maisons de retraite, orphelinats, œuvres charitables et paroissiales…
Effectif : près de 400 membres en Europe (Belgique, France, Pologne, Portugal), aux Etats-Unis, en Amérique Centrale (Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, El Salvador), au Brésil et en Afrique (République Centrafricaine et République Démocratique du Congo).
Adresses :
Maison généralice : 109, rue Blomet - 75015 Paris
Tél.: 01 45 33 77 03
Maison mère : 8, place Louise-Thérèse de Montaignac - 03100 Montluçon
Tél.: 04.70.28.03.03
Site internet : www.ocj-institut.org

Retour en haut


Filles du Cœur de Jésus de Tours

Ont fusionné en 1965 avec les Sœurs de la Sainte-Famille de Bordeaux, fondées en 1820 par l'Abbé Noailles, qui comptent aujourd'hui plus de 3500 membres.
Adresse : Via dei Casali Santovetti, 58 - 00165 Roma - Italie

Retour en haut


Ancelles du Sacré-Cœur (du latin ancilla : servante, ex Esclaves du Sacré-Cœur)

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1877 par Raphaëlle-Marie Porras y Ayllon (1850-1925, canonisée en 1977).
Objet/Activités : réparation au Cœur de Jésus, exprimée dans un culte d'adoration au Saint Sacrement exposé, et dans l'éducation en la foi par la catéchèse. Ecoles, centres de spiritualité et missions.
Effectif : maisons en Angleterre, Espagne, France, Irlande, Italie, Portugal, Etats-Unis, Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Panama, Pérou, Uruguay, Philippines, Inde, Japon, Cameroun, Zaïre.
Adresses :
Maison mère : Largo dei Monti Parioli, 3 - 00197 Roma - Italie
Tél.: 06.32.65.941
En France : 12 avenue Bosquet - 75007 Paris
Tél.: 01.45.51.34.96

Retour en haut


Servantes du Sacré-Cœur de Jésus de Versailles

Fondation : en 1866 par le Père Pierre-Victor Braun (1825-1882) à Paris. Approbation pontificale accordée en 1899.
Objet/Activités : vouées à l'origine à l'accueil des jeunes alsaciens-lorrains de langue allemande venus travailler à Paris, leur mission est étendue aujourd'hui à l'éducation des enfants et des jeunes. Catéchèse, soutien aux mouvements d'action catholique, soin des orphelins, des malades et des personnes âgées…
Effectif : près de 450 membres. Communautés en France, ainsi qu'en Belgique, en Colombie et au Mali.
Adresse : 109 avenue de Paris - 78000 Versailles
Tél.: 01.39.07.15.60
Référence bibliographique :
E. Thévenot, Histoire de la Congrégation des Sœurs Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, Versailles, 1917.

La Congrégation a été unie en 1974 aux Consolatrices du Cœur de Jésus de Boussu-les-Mons en Belgique.

Retour en haut


Servantes du Sacré-Cœur (Italie)

Fondation : en juillet 1874 par Caterina Volpicelli (1839-1894, béatifiée le 29 avril 2001) à Naples, en Italie. Approbation du Saint-Siège accordée le 13 juin 1890.

Retour en haut


Servantes du Sacré-Cœur (Pologne)

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1894 par Mgr Jozef Sebastian Pelczar (1842-1924, béatifié le 2 juin 1991, canonisé le 18 mai 2003), évêque de Przemysl, en Pologne.
Objet/Activités : Les religieuses ont pour mission de répandre le culte du Sacré Cœur en se consacrant aux œuvres de charité. Enseignantes et hospitalières. Œuvres de jeunesse, œuvres charitables et paroissiales, visites des malades à domicile…
Effectif : présence en Pologne et en France, notamment à la Ferté-sous-Jouarre où se trouve la Mission catholique polonaise et une maison d'accueil pour les pèlerins, ainsi qu'à Paris (Mission catholique polonaise, séminaire polonais), en Loire-Atlantique (Couëron), dans le Nord (Roubaix), le Bas-Rhin (Hipsheim) et le Haut-Rhin (La Hengrie).
Adresses :
Maison mère : 24 rue Garncarska - 31-115 Kraków (Cracovie) - Pologne
Maison provinciale : Institution du Sacré-Cœur - 62232 Fouquières-les-Béthune
Tél.: 03.21.68.08.69

Retour en haut


Petites Servantes du Sacré-Cœur de Jésus (Italie)

Fondation : en 1874 par Anna Michelotti, en religion Jeanne Françoise de la Visitation Sainte-Marie (1843-1888, béatifiée en 1975) à Turin, en Italie. L'Institut est approuvé le 16 janvier 1940.


Servantes du Cœur de Jésus dites de Saint-Quentin

Fondation : en 1867 par Olivia Uhlrich, en religion Mère Marie du Cœur de Jésus (1837-1917) au diocèse de Strasbourg. Congrégation de droit pontifical.
Objet : Adoration du Saint-Sacrement, récitation de l'Office. Œuvres apostoliques, enseignement, soins aux malades et aux personnes âgées, œuvres de jeunesse et orphelinats…
Effectifs : Maisons dans l'est de la France (Aisne, Moselle, Bas-Rhin) et à l'étranger : Allemagne, Espagne, Hollande, Cameroun.
Adresse :
Maison mère : Maison du Sacré-Cœur - 9 rue Robert Schumann - 57160 Scy-Chazelles
Tél.: 03.87.60.44.78
Référence bibliographique :
G. Kanters, La Mère fondatrice des Servantes du Cœur de Jésus, Olivia Uhlrich, Lille - Paris - Bruges, Desclée de Brouwer, 1940.

Retour en haut


Petites Servantes du Cœur de Jésus

Fondation : le 8 décembre 1917 par Anna Rodier (1873-1927) et le Père Hippolyte de la Celle à Moulins (dans l'Allier). Le premier groupe a pris naissance au "Chalet Rose", maison familiale d'Anna Rodier à Ambert (diocèse de Clermont Ferrand, dans le Puy de Dôme) ; la demeure accueille des petits garçons pour le catéchisme mais aussi pour des jeux, que les petites filles rejoignent bientôt. Un groupe de jeune femmes rejoint alors Anna Rodier, formant ainsi ce premier "patronage". La communauté a été transférée à Nancy en 1920.
Objet : "Faire connaître et aimer le Cœur de Jésus" par tous les moyens possibles.
Activités : Enseignement, formation et éducation des jeunes, œuvres de jeunesse, œuvres charitables et paroissiales, maisons de retraite et assistance aux personnes âgées…
Effectif : présence en France et au Cameroun. Depuis 1991, des laïcs de la Fraternité Anna Rodier partagent leur spiritualité au cœur du monde.
Adresses :
Maison généralice et maison mère : 7 rue des Glaci - 54000 Nancy
Tél.: 03.83.19.02.30
Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur (édition de la revue "Le Cœur de Jésus - Source de l'Amour") : 9 rue Chervier - 71600 Paray-le-Monial
Tél.: 03.85.81.15.04
Maison du Sacré-Cœur (accueil et animation spirituelle) : 3 ter rue de la Paix - 71600 Paray-le-Monial
Tél.: 03.85.81.05.43
Sites internet : http://perso.wanadoo.fr/pscj.nancy
& http://perso.wanadoo.fr/maison.sacrecoeur/

Retour en haut


Réparatrices du Sacré-Cœur

Fondation : en 1898 à l'initiative de Françoise Bonjean à Versailles.
Objet : soin de l'enfance et de la jeunesse pauvre et abandonnée.
Unies aujourd'hui aux Petites Servantes du Cœur de Jésus de Nancy.

Retour en haut


Filles du Sacré-Cœur de Bourg-de-Péage (diocèse de Valence)

Fondation : en 1901 par le Père Thomas de Saint-Etienne, Capucin, avec Thérèse Lacour.
Activités : dispensaires, patronage et œuvres diverses.
Adresse :
Maison mère : 4 rue de la République - 26300 Bourg-de-Péage
Tél.: 04.75.02.16.12

Retour en haut


Filles du Sacré-Cœur en Italie

Fondation : en 1831 par Thérèse-Eustochium Verzeri (1801-1852, béatifiée en 1946, et canonisée le 10 juin 2001). L'Institut a reçu l'approbation pontificale en 1841.

Retour en haut


Filles du Sacré-Cœur de Jésus de Mons, en Belgique

Unies depuis 1955 aux Filles de Marie Paridaens (de Louvain), fondées en 1805 par la Mère Marie-Thérèse de Paridaens.
Activités : s'occupent d'éducation et de missions.
Adresse : Pater Damiaanplein, 9 - 3000 Leuvent - Belgique

Retour en haut


Petites Sœurs du Sacré-Cœur du Père de Foucauld (Fraternité Charles de Foucauld)

Fondation : le 28 août 1933 à Montpellier.
Objet : vie consacrée à l'amour de Dieu et des hommes, à l'exemple de leur fondateur, dans le mystère de sa vie cachée à Nazareth. Vie contemplative, adoration du Saint Sacrement (exposition perpétuelle).
Effectif : chaque fraternité est une petite communauté de trois ou quatre petites sœurs. Fraternités présentes en Tunisie, en Algérie, en Espagne, en Bolivie, au Mali et en France (Romans-sur-Isère, Bourg-St-Andéol et Montreuil).
Adresse :
Maison généralice : 20 rue Albert-Thomas - 75010 Paris
Tél.: 01.42.01.48.54

Retour en haut


Dames du Sacré-Cœur ou Société du Sacré-Cœur

Fondation : le 21 novembre 1800 par Madeleine Sophie Barat (1779-1865, canonisée le 24 mai 1925), à l'appel du Père Varin (1769-1850), supérieur des Pères du Sacré-Cœur. Les Règles, composées par le Père Varin, ont été adoptées en 1815. Approbation du Saint-Siège en 1826.
Objet : vivre dans l'Eglise et au service de l'Eglise le mystère d'amour universel du Christ dont le Cœur ouvert est le signe.
Activités : œuvres d'éducation, d'enseignement (écoles, collèges, foyers…), catéchèse, aumônerie, travail pastoral et médico-social, accueil dans les centres de retraite…
Effectif : près de 400 maisons et plus de 5200 religieuses. Présence en France, en Europe (Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Ecosse, Espagne, Hongrie, Irlande, Italie, Malte, Pays de Galle, Pologne, Suède, Russie), et dans le reste du monde (Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Corée, Cuba, Egypte, Etats-Unis, Inde, Indonésie, Japon, Kenya, Mexique, Nicaragua, Nlle Zélande, Ouganda, Pérou, Philippines, Puerto-Rico, Taïwan, Tchad, Uruguay, Venezuela, Rep. Démocratique du Congo).
Adresses :
Maison généralice : Via Adolfo Gandiglio, 27 - 00151 Roma - Italie
Maison provinciale : 22 avenue de Lowendal - 75015 Paris
Tél.: 01.40.65.90.45
Références bibliographiques :
Cf. Madeleine Sophie Barat en pages bibliographiques.

Retour en haut


Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus dite de Saint-Aubin

Fondation : Congrégation de droit diocésain fondée en 1818 par Joséphine Fréret, en religion Mère Saint-Joseph (†1856), et l'Abbé Lefebvre, curé de Saint-Aubin, au diocèse de Rouen.
Objet/Activités : Adoration perpétuelle depuis 1827. Vie d'action dans toutes les branches de la charité et du zèle : enseignement, soin aux malades, aumônerie, service paroissial, foyers, retraites…
Effectif : Maisons en Seine-Maritime (Le Havre, Elbeuf, Saint-Aubin…) et en Grande-Bretagne, à Oxford.
Adresse :
Maison mère : 130 rue de Freneuse - Saint-Aubin-lès-Elbeuf - 76410 Cléon
Tél.: 02.35.77.01.10
Référence bibliographique :
Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus dite de Saint-Aubin, Rouen, Imp. de la Vicomté, 1928.

Retour en haut


Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : le 25 avril 1816 par Angélique Le Sourd à Saint-Jacut (Morbihan). Devenue de droit pontifical en 1957.
Objet/Activités : suivre le Christ par la profession des conseils évangéliques, et manifester à tous, spécialement aux pauvres, la tendresse et la miséricorde du Père révélées en Jésus, se dévouer au service de nos frères dans l'humilité, la simplicité et la disponibilité, par l'éducation, le service des malades et les activités pastorales et sociales. Sa mission est étendue aujourd'hui aux pays en voie de développement.
Effectif : près d'un millier de membres. Présence en Europe (France, Angleterre, Irlande), et aux Etats-Unis, Canada, Mexique, Pérou, Madagascar, Nord-Cameroun, Tchad, et Papouasie - Nlle Guinée.
Adresses :
Maison généralice : 8 villa des Otages - 85 rue Haxo - 75020 Paris
Tél.: 01.43.64.30.49
Maison mère : 56220 Saint-Jacut-les-Pins
Tél.: 02.99.91.23.44
Maison provinciale : même adresse
Tél.: 02.99.91.21.55

Retour en haut


Sœurs du Sacré-Cœur d'Ernemont

Fondation : le 28 mars 1690 à Ernemont-sur-Buchy, en Normandie. Erigée en Congrégation à vœux simples le 20 avril 1698 par Mgr de Colbert, archevêque de Rouen.
Objet/Activités : témoins de l'Amour sauveur dans l'Eglise et dans le monde, les sœurs veulent porter à tous ceux qu'elles rencontrent l'Amour même qui brûlait le Cœur du Christ. Education de la foi auprès des jeunes en écoles ou en paroisse, soin auprès des malades et des vieillards, présence en milieu rural et déchristianisé, orphelinats, œuvres charitables et paroissiales…
Effectif : Présence en France (Seine-Maritime et Rhône), et en Afrique (Nord-Cameroun, diocèse de Garoua).
Adresse :
Maison mère : 7 rue d'Ernemont - 76000 Rouen
Tél.: 02.35.71.08.56
Référence bibliographique :
Chanoine R. Bertin, La première-née du Sacré-Cœur. La Congrégation du Sacré-Cœur d'Ernemont, s.l.n.d..

Retour en haut


Sœurs de l'Adoration du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : en 1820 par Mme Choussy de Grandpré, en religion Mère Jeanne-Françoise de Jésus (1783-1827) et le Père Léonard Furnion (1781-1846), à Lyon.
Adresses :
Maison généralice : Via della Pineta Sachetti, 231 - 00168 Roma - Italie
Maison mère et provinciale : 38 rue Pierre-Dupont - 69001 Lyon
Tél.: 04.78.28.31.75
Référence bibliographique :
Chanoine L. Cristiani, Une lampe devant l'Hostie ! Mère Jeanne-Françoise de Jésus, fondatrice de l'Institut de l'Adoration Perpétuelle du Sacré-Cœur de Jésus, Lyon, chez les Religieuses de l'Adoration Perpétuelle du Sacré-Cœur, 1932.

Retour en haut


Sœurs de Béthanie du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : en 1914 par Mère Louise-Marguerite Claret de la Touche (1868-1915) à Vische, en Italie.
Objet : les sœurs offrent leur vie pour le sacerdoce. Accueil pour des retraites spirituelles, récollections, sessions…
Effectif : maisons en France, en Italie, en Argentine.
Adresses :
Maison mère : Betania del Sacro Cuore - 10030 Vische - Torino - Italie
En France : 80 route de Saudillon - 45650 Saint-Jean-le-Blanc
Tél.: 02.38.66.36.43
Référence bibliographique :
Ch.V. Héris, Dans la lumière de l'amour infini, Louise-Marguerite Claret de la Touche, Paris, Le Cerf, 1964.

Retour en haut


Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : le 31 mai 1881 par Benoît Menni (1841-1914, béatifié en 1985), frère Hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu, Maria Josefa Recio (†1883) et Maria Angusta Giménez (†1897), à Ciempozuelos (Madrid) en Espagne. Congrégation de droit pontifical approuvée par le Saint-Siège le 25 juin 1892.
Objet : Le nom Hospitalières du Sacré Cœur est l'expression du charisme de la Congrégation, car sa raison d'être dans l'Eglise est l'exercice de la charité hospitalière, vécue en état de consécration religieuse selon le modèle de charité parfaite, le Christ, symbolisée dans son Cœur.
Activités : assistance aux malades mentaux, handicapés physiques et psychiques, personnes âgées avec troubles psychiques et personnes avec d'autres pathologies, selon les besoins des différents lieux et l'évolution des temps. Deux critères fondamentaux président à cette mission apostolique : charité et science.
Effectif : en France, dans les Bouches-du-Rhône, en Côtes d'Armor, dans les Landes, en Haute-Saône et à Paris. Maisons en Angleterre, en Espagne, Irlande, Italie, Pologne, Portugal, Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Mexique, Pérou, Uruguay, Cameroun, Ghana, Guinée Equatoriale, Liberia, Mozambique, Philippines, Rép. du Congo, Vietnam.
Adresses :
Maison généralice : Piazza Salerno, 3 - 00161 Roma - Italie
Maison provinciale : 58 rue Desnouettes - 75015 Paris
Tél.: 01.48.28.46.43 et 01.45.32.97.78
Site internet : http://www.hospitalarias.org/francia/default.htm

Retour en haut


Victimes du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : Institut diocésain fondé en 1838 par Julie-Adèle de Gérin-Ricard, en religion Mère Marie-Victime de Jésus-Crucifié (1793-1865) à Marseille.
Objet/Activités : Union au Divin Sauveur dans son état de victime. Adoration perpétuelle du Très Saint Sacrement, Contemplation et Réparation. Salut des âmes, consolation du Cœur de Jésus, sanctification du sacerdoce. Les religieuses vivent en clôture.
Adresse : Monastère des Victimes - 52 rue Levat - 13003 Marseille
Référence bibliographique :
Payan d'Augery, Une Victime d'Amour. Julie-Adèle de Gérin-Ricard, fondatrice des Sœurs Victimes du Sacré-Cœur de Jésus, Marseille, Monastère des Victimes, 1936 (nlle éd. revue et corrigée par le R.P. Constant O.M.C.).

Retour en haut


Filles de la Providence du Sacré-Cœur de Jésus (dites du Bon-Secours de Chartres)

Fondation : en 1729 par Nicole Liot et sa sœur, ainsi que le Père Cassegrain, à Auneau au diocèse de Chartres.
Objet : Contemplation et action, au service des malades.
Effectif : Les communautés des Deux-Sèvres et du Chili (diocèse de Talca) ayant fermé, il ne demeure qu'une petite communauté à Auneau, une autre en périphérie de Chartres (Eure-et-Loir), et les soeurs présentes en la Maison mère.
Adresses :
Maison généralice : 11 rue Saint-Maurice - 28000 Chartres
(les murs ont été vendus à l'Association des Orphelins Apprentis d'Auteuil)
Tél.: 02.37.21.41.31
Maison mère : même adresse
Tél.: 02.37.21.05.65

Retour en haut


Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : en 1823 par Jean-Maurice Catroux (1794-1863), curé de La Salle-de-Vihiers en Anjou, et Rose Giet (1784-1848), native de cette même commune. La Congrégation s'est agrégée en 1964 les Sœurs de Saint-François d'Angers (dites des Récollets) et en 1970 les Sœurs du Sacré-Cœur de Valence.
Objet/Activités : activités identiques à celles des Sœurs de Charité : éducation des jeunes et soin des malades, avec une attention privilégiée aux démunis. La Congrégation élargit aujourd'hui sa visée apostolique pour répondre aux besoins de notre temps : missions, œuvres charitables et paroissiales.
Effectif : environ 1600 Sœurs réparties en 5 provinces. Présence en France, en Belgique, au Canada, aux Etats-Unis, au Brésil, en Afrique (Bénin, Lesotho, Madagascar, République Sud-Africaine, Togo), et à Tahiti.
Adresses :
Maison généralice : 55 av. de la République - 91230 Montgeron
Tél.: 01.69.42.75.00
Maison mère : 2 rue Rose Giet - 49310 La-Salle-de-Vihiers
Tél.: 02.41.49.12.40
Références bibliographiques :
La Congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, coll. "Les Ordres Religieux", Paris, Letouzey et Ané, 1923.
A. Bachelier, Les Filles de la Charité du Sacré-Cœur, s.l., 1949.

Retour en haut


Réparatrices du Sacré-Cœur de Jésus

Fondation : en 1799 par Marie-Eulalie Fatin à Bordeaux, sous le nom de Dames de la réunion du Sacré-Cœur de Jésus.
Effectif : Depuis 1903, la Congrégation s'est essentiellement regroupée en Espagne. En France subsiste la maison de retraite pour dames "Le Buissonnet" à Bordeaux.
Adresse :
Maison généralice : 74 rue Camille-Godard - 33000 Bordeaux
Tél.: 05.56.81.47.33

Retour en haut


Ursulines du Cœur de Jésus Agonisant (Pologne)

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1920 par Ursule Ledochowska (1865-1939, béatifiée en 1983), qui était entrée en 1886 chez les Ursulines de Cracovie, en Pologne. A noter que sa sœur Marie-Thérèse est la fondatrice de la Congrégation féminine des Missionnaires de Saint-Pierre Claver, et que son frère Vladimir fut Général des Jésuites.
Objet : "Conduire à Jésus, faire connaître l'amour infini de son Cœur… Voilà l'idéal auquel nous devons nous consacrer". Présence Eucharistique, contemplation, amour de Marie.
Activités : service de l'Eglise par l'évangélisation et la présence auprès des défavorisés. Foyers, maisons de retraite…
Effectif : un millier de membres. Communautés en France (Lyon, Grenoble, Virieu-sur-Bourbe en Isère) et à l'étranger, en Europe (Allemagne, Biélorussie, Finlande, Italie, Pologne, Ukraine), au Canada, en Amérique du Sud (Argentine, Brésil) et en Tanzanie.
Adresses :
Maison généralice : Via del Casaletto, 557 - Roma - Italie
Maison mère : Pniewy, près de Poznan - Pologne
Maison provinciale : 9 montée Saint-Laurent - 69005 Lyon
Tél.: 04.78.42.41.80

Retour en haut


Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre

Fondation : en 1897 par Adèle Garnier, en religion Mère Saint-Pierre (1838-1924) et le Père Balme, à Paris. La Congrégation devient de droit pontifical en 1930.
Objet : promouvoir dans l'Eglise la connaissance et l'amour du Cœur du Christ.
Activités : contemplation Eucharistique et accueil dans les sanctuaires.
Effectif : 2 prieurés en Angleterre, un en Belgique et un en Australie. La maison mère et le noviciat sont demeurés en France.
Adresses :
Maison mère et noviciat : Prieuré Sainte-Scholastique - 9 cité du Sacré-Cœur - 75018 Paris
Tél.: 01.46.06.90.00
NB : 3 autres ordres religieux sont installés sur la Butte Montmartre, aux côtés des Bénédictines du Sacré-Cœur :
Les Carmélites : 34 rue du Chevalier de la Barre, juste derrière la Basilique.
L'ordre de Notre-Dame du Cénacle, fondé en 1826 par Marie-Thérèse Couderc (1805-1885, canonisée en 1970) et le Père Etienne Terme, à la Louvesc (en Ardèche) : 9 rue Lamarck.
Les religieuses de la Ste Famille de Bordeaux, congrégation fondée en 1820 par le Père Pierre-Bienvenu Noailles : 7 rue Cortot.

Retour en haut


Franciscaines du Sacré-Cœur

Fondation : en 1860 par Caroline Lorain, en religion Mère Marie-François-de-Saint-Joseph (1810-1882) aux Buers, Charpennes (près Villeurbanne, dans le Rhône). Institut de droit diocésain agrégé à la famille Franciscaine en 1918. En 1963 lui a été agrégée la Congrégation des Sœurs Franciscaines de Notre-Dame de la Compassion, fondée par le Père Robert à La Devèze (Cantal) pour le service des malades et handicapées mentales.
Objet/Activités : fondée pour le service des orphelines, aujourd'hui fraternités d'accueil, maisons de retraites, accompagnements divers.
Effectif : présence dans le Cantal, le Rhône et le Val-de-Marne.
Adresses :
Maison généralice : 3 Impasse des Sœurs - 69100 Villeurbanne
Tél.: 04.78.93.82.15 et 04.78.94.03.97
Maison mère : Maison des Buers - 34 rue du 8 mai 1945 - Charpennes - 69100 Villeurbanne
Références bibliographiques:
Caroline Lorain (1810-1882), Fondatrice des Franciscaines du Sacré-Cœur, Editions Franciscaines, 1986.
P. Faure, Une âme forte : la Révérende Mère Marie-François de Saint Joseph, fondatrice des Franciscaines du Sacré-Cœur, Lyon, Imp. Roudil, 1918.

Retour en haut


Franciscaines Adoratrices du Sacré-Cœur

Fondation : en 1897 par le Chanoine Cegaut, curé de Saint-Michel-de-Dijon, et Mlle Dethel, à la demande de Mme Royer (1841-1924), qui est à l'origine de la fondation de l'Archiconfrérie de Pénitence et de Pénitence de Montmartre à laquelle cette Congrégation est affiliée.
Objet : adoration du Saint Sacrement. Soin aux personnes âgées, maisons de vacances, œuvres diverses.
Adresse :
Maison mère : 7 rue Dubois - 21000 Dijon
Tél.: 03.80.66.21.52

Retour en haut


Franciscaines Oblates du Sacré-Cœur (Sœurs de Chantenay)

Fondation : en 1875 par Sophie de Gazeau, en religion Sœur Marie-Thérèse de la Croix, à La Gaubretière en Vendée.
Objet/Activités : soins aux malades, orphelinats et œuvres de jeunesse, œuvres charitables et paroissiales, maisons de retraite.
Effectif : plusieurs maisons dans l'est de la France (Calvados, Deux-Sèvres, Vendée, Loire-Atlantique, Charente-Maritime, Cher), dans le Nord, l'Oise et en Seine-et-Marne.
Adresses:
Maison mère : 13-15 rue de la Brianderie - 44100 Nantes - Chantenay
Tél.: 02.40.46.48.21 et 02.40.43.65.60

Retour en haut


Franciscaines Missionnaires du Sacré-Cœur (Italie)

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1861 par la duchesse de Bauffremont à Gémone, en Italie.
Objet/Activités : enseignement religieux, action paroissiale, maisons de retraite, foyers de jeunes filles.
Effectif : maisons en Albanie, Bulgarie, Chypre, France (Paris, Oise et Sarthe), Italie, Luxembourg, République Tchèque, Suisse, Turquie, Etats-Unis, Bolivie, Chili, Pérou, Inde, Liban, Philippines, Cameroun, Centre-Afrique.
Adresses :
Maison généralice : Instituto "Asisium" - Via Grottarossa, 301 - 00189 Roma - Italie
Maison mère : Gémone - Italie
En France : 71 rue des Victimes-du-Nazisme - 72016 Le Mans
Tél.: 02.43.81.53.47

Retour en haut


Missionnaires du Cœur Eucharistique de Jésus

Fondation : sous l'impulsion du Père Jules Varachaud S.C.J. et de Sœur Marie du Cœur Eucharistique, à Limoges. Transférée à Marseille en 1925, la communauté est érigée en Congrégation de droit diocésain en 1937.
Objet : éducation des jeunes enfants des milieux populaires.
Effectif : il ne subsiste aujourd'hui que l'œuvre de Nazareth à Marseille.
Adresse : Maison religieuse et Œuvre de Nazareth - 54 av. du Mal Foch - 13004 Marseille
Tél.: 04.91.34.50.70

Retour en haut


Missionnaires Catéchistes du Sacré-Cœur

Fondation : en 1922 par Alice et Marie-Thérèse Munet, et le Père Jean Chabert, Supérieur général de la Société des Missions Africaines, à Menton. L'Institut était appelé à l'origine "Missionnaires Catéchistes des Noirs d'Afrique".
Objet : fondé pour aider les Pères des Missions Africaines de Lyon dans leurs mission (première mission ouverte au Ghana en 1926), l'Institut reste essentiellement missionnaire. Il est orienté vers l'évangélisation de l'Afrique, par la prière devant le Saint Sacrement pour le soutien de l'Eglise, et différentes activités apostoliques et sociales au service des Africains.
Effectif : une vingtaine de maisons, réparties en Europe et en Afrique (Bénin et Togo). En France : dans les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et les Yvelines.
Adresse :
Maison généralice : 4 rue Gabriel Rougier - 69370 Saint-Didier-au-Mont-d'Or
Tél.: 04.78.35.89.77

Retour en haut


Religieuses de la Sainte-Union des Sacrés-Cœurs

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1828 par l'Abbé J.-B. Debrabant à Douai (dans le Nord), sous le nom de Dames de la Sainte Union aux Sacrés Cœurs.
Objet : transmission de l'Evangile au monde déchristianisé, par l'éducation en ses formes multiples. Enseignement, missions.
Effectif : plus de 900. Présence dans le Nord de la France (Nord, Pas-de-Calais, Somme) et à l'étranger : maisons en Angleterre, Belgique, Ecosse, Irlande, Italie, Pays de Galle, Etats-Unis, Argentine, et missions au Chili, au Cameroun, en Haïti et en Tanzanie.
Adresses :
Maison généralice : Viale Aurelio Saffi, 28 - 00152 Roma - Italie
Tél.: 390.6.58.10.378
Maison provinciale : 137 place Carnot - 59500 Douai
Tél.: 03.27.99.35.31

Retour en haut


Sœurs des Sacrés-Cœurs et de l'Adoration Perpétuelle ou Sœurs de Picpus

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1797 par Henriette Aymer de la Chevalerie (1767-1834) à Poitiers, avec le soutien de l'Abbé Coudrin (1768-1837), lui-même fondateur de la Congrégation des Pères du Sacré-Cœur, dits Pères de Picpus.
Objet : "Contempler, vivre et proclamer l'Amour Rédempteur de Dieu". Adoration perpétuelle du Cœur de Jésus dans le Saint Sacrement, en union avec le Cœur Immaculé de Marie. L'adoration se veut réparatrice.
Activités : œuvres apostoliques et professionnelles variées, dont la formation des jeunes.
Effectif : plus de 1200 religieux. La Congrégation est divisée en provinces, réparties en Angleterre, Belgique, Espagne, France, Hollande, Irlande, Italie, Portugal, Canada, Etats-Unis, Iles Hawaï, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Mexique, Paraguay, Pérou, Mozambique, Zaïre, Inde, Indonésie, Japon, Philippines.
Adresses :
Maison généralice : Via Aurelia, 145 - Scala C - Int. 10-14 - 00165 Roma - Italie
Maison provinciale : 35 rue de Picpus - 75012 Paris
Tél.: 01.46.28.60.52
Références bibliographiques :
Mgr Francis Trochu, La Servante de Dieu, Henriette Aymer de la Chevalerie (1767-1834), Fondatrice de la Congrégation des Religieuses des Sacrés-Cœurs et de l'Adoration Perpétuelle, dite de Picpus, Paris, Emmanuel Vitte, 1950.
La Congrégation des Religieuses des Sacrés-Cœurs et de l'Adoration Perpétuelle (Picpus), coll. "Les Ordres Religieux", Paris, Letouzey et Ané, 1924.

Retour en haut


Religieuses des Saints Cœurs de Jésus et de Marie

La dévotion qui unit ces deux Cœurs a son origine, nous l'avons vu dans la chronologie qui précède, chez saint Jean Eudes.
Nous trouvons sous cette appellation les famille suivantes :

Retour en haut


Sœurs des Saints Cœurs de Jésus et de Marie (de Paramé)

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1853 par Amélie Fristel (1798-1866), membre du Tiers-Ordre Eudiste, à Paramé (Saint-Malo). Paul VI a promulgué le décret d'héroïcité des vertus d'Amélie Fristel le 15 mai 1976.
Objet/Activités : enseignement, missions, soins aux malades et aux personnes âgées, foyers…
Effectif : plus de 500 religieuses, en France (Côtes d'Armor, Ille-et-Vilaine, Haute-Vienne, Cantal, Creuse, Yonne), et à l'étranger : maisons en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Canada, et en Côte d'Ivoire (où se trouve également un noviciat).
Adresses :
Maison généralice : Notre-Dame des Chênes - 8 bld des Déportés - BP 28 - 35404 St Malo
Tél.: 02.99.56.45.32
Maison mère : même adresse
Tél.: 02.99.56.02.32
Référence bibliographique :
A. Leroy, Mère Amélie Fristel, Paris, 1967.

Retour en haut


Filles des Saints Cœurs de Jésus et de Marie (de Saint-Quay-Portrieux)

Fondation : en 1821 par Marie-Thérèse Auffray, en religion Mère Marie-de-Saint-Louis-de-Gonzague.
Objet/Activités : suivant la spiritualité de saint Jean Eudes, les religieuses se sont adaptées aux exigences de l'apostolat moderne. Enseignement, soins, retraites, maisons de repos et pour personnes âgées.
Effectif : présence en Bretagne (Côtes d'Armor et Finistère).
Adresses :
Maison généralice : 19 rue Lécuyer - 22000 Saint-Brieuc
Tél.: 02.96.33.31.70
Maison mère : 7 rue Jeanne d'Arc - 22410 Saint-Quay-Portrieux
Tél.: 02.96.70.43.14

Retour en haut


Filles des Saints Cœurs de Jésus et de Marie (d'Amiens)

Unies en 1952 aux Sœurs du Patronage de Saint-Joseph

Retour en haut


Sœurs du Cœur de Jésus et de Marie

Fondation : en 1949 par l'union de deux Congrégations : les Sœurs de Tournon (fondées après la Révolution) et les Sœurs de Privas.
Objet/Activités : éducation, enseignement, soins aux malades, catéchisme, vie paroissiale.
Effectif : présence dans le Sud-est de la France (Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Rhône), en Dordogne et à Madagascar.
Adresse :
Maison mère : Couvent des Saints-Cœurs 3 rue du Mail - 07300 Tournon-sur-Rhône
Tél.: 04.75.08.90.66

Retour en haut


Sœurs Franciscaines, filles des Saints Cœurs de Jésus et de Marie (de Sainte-Blandine)

Fondation : en 1860 par Sœur Marie-Claire Pfander en Allemagne, Congrégation implantée en 1871 à Metz, en France, par Mgr Dupont des Loges.
Objet : prière continuelle pour l'Eglise, dans l'adoration et la prière liturgique.
Activités : enseignement, foyers, soin aux malades.
Effectif : près de 2000 membres. Présence dans l'est de la France (Moselle et Haut-Rhin), provinces en Allemagne, Hollande, Etats-Unis et Indonésie, et missions en Roumanie, au Brésil, Nigeria, Timor-Oriental et Malavie.
Adresse :
Maison provinciale : 11-13 rue de Lamardelle - Ban-Saint-Martin - 57000 Metz

Retour en haut


Sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie

Fondation : en 1818 par l'Abbé Monnereau (1787-1856), curé de la paroisse des Brouzils, en Vendée.
Objet : née au cœur d'une paroisse, la Congrégation reste "au milieu des paroisses", au service des plus pauvres.
Activités : enseignement, soins aux malades et aux personnes âgées, œuvres de jeunesse, œuvres charitables et paroissiales…
Effectif : présence en France dans 10 diocèses, dans l'Ouest (Vendée, Deux-Sèvres, Loire-Atlantique, Charente et Charente-Maritime), en Manche, dans le Cantal, l'Essonne et à Paris, et à l'étranger : Canada (1913), Madagascar (1952), République Dominicaine (1969), et Congo (1996).
Adresses :
Maison généralice : 1 rue Gouvion - 85000 La Roche-sur-Yon
Tél.: 02.51.37.11.05
Maison mère (transférée en 1839) : 85260 Mormaison
Tél.: 02.51.94.91.54
Référence bibliographique :
Chanoine A. Guilbaud, Un prêtre de Vendée, M. Pierre Monnereau (1787-1856), curé des Brouzils, fondateur des religieuses des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie dites de "Mormaison", La Roche-sur-Yon, Imp. Grillard, 1935.

Retour en haut


Sœurs de la Sainte-Famille du Sacré-Cœur

Fondation : Congrégation de droit pontifical fondée en 1889 par le Père Rabussier S.J. et la Mère Marie-Ignace Melin.
Objet/Activités : apostolat de la vie intérieure. Enseignement, catéchisme, œuvres charitables et paroissiales, soins aux malades, foyers…
Effectif : présence en France, à Paris (Communauté de l'Arche de Noé, foyer de jeunes filles), en Belgique (Dinant), en Italie (Nemi).
Adresses :
Maison mère : Via delle Vigne Nuove, 459 - 00139 Roma - Italie
Tél.: 06.87.13.09.63
En France : 57 rue du Simplon - 75018 Paris

Retour en haut


Quelques communautés installés spécifiquement à l'étranger :

En Belgique :

Recollectines du Sacré-Cœur, fondées en 1648 par Mère Jeanne de Jésus à Gand. La maison mère se trouve aujourd'hui en Allemagne.

Sœurs des Sacrés-Cœurs de Virginal, fondées en 1837 par Mère Sophie Crousse à Nivelles. Maison généralice : Centre 15 - Virginal-Samme - B-1450 Ittre - Belgique

Au Canada :

Filles Réparatrices du Divin Cœur, fondées en 1929 par Marie-Jeanne Lafortune et le Chanoine Bourassa, curé de la paroisse du Sacré-Cœur à Montréal. L'approbation a été obtenue en 1944. Les religieuses appartiennent au Tiers-Ordre Franciscain.
Maison mère : 1989 est - rue Sherbrooke - Montréal, Québec - Canada

Missionnaires Oblates du Sacré-Cœur et de Marie Immaculée, fondées en 1902 par Mgr Langevin, Oblat de Marie Immaculée, à Saint-Boniface au Manitoba.
Maison mère : 601 rue Aulneau - Saint-Boniface, Manitoba - R2H 3B4 Canada

Au Liban :

Sœurs des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie, Congrégation née de la réunion en 1874 en un seul Institut de deux groupes de femmes que les missionnaires jésuites s'étaient associés: les "Mariamettes" rassemblées en 1853 à Bikfaya par le Père Raymond Estève, jésuite français, et le Curé Youssef Gemayel, Libanais; et les "Pauvres Filles du Sacré-Cœur" à Zahlé en 1857 par le Père Paul-Marie Riccadonna, jésuite italien.
Présence aujourd'hui en Syrie, au Maroc, en Algérie, au Tchad, au Mali.
Procure en France (Paris) et en Italie (Rome).
Œuvres apostoliques d'éducation, de santé, de service social et de service pastoral.
Site internet : http://www.sscc-lb.org/



Le Sacré-Coeur de Jésus - Deux mille ans de Miséricorde

Le Sacré-Coeur de Jésus - Deux mille ans de Miséricorde

Le recueil reproduit dans les pages qui suivent a trouvé un éditeur, Téqui, dans sa dernière version imprimée mise à jour en juin 2008. Il est en vente au prix de 40 € (réf.6656) - Frais de port pour la France : 5,50 €.

Je compte sur vous pour faire connaître de la manière la plus large possible la parution de ce livre dédié au Divin Coeur de Jésus.

En vente en ligne sur le site internet des Editions Téqui.